Wizarding World Actualités La saga Harry Potter

Saga Harry Potter: Quand les sorciers ont la main verte

Publié

Saga Harry Potter: Quand les sorciers ont la main verte

Alors que le printemps est proche et que la météo se radoucit sur l’Hexagone, boutures et rempotages sont de mise. Si la toile fourmille de tutoriels et de blogs destinés à aider les jardiniers en herbe à s’occuper de leurs plantes, la saga Harry Potter renferme aussi quelques conseils utiles. Connue pour sa prédilection aux univers riches en savoureux détails, J. K. Rowling n’a oublié aucun aspect de la vie quotidienne dans son heptalogie culte et le jardinage n’échappe pas à la règle, en tenant une place à la fois discrète et ancrée dans le récit. Passage en revue de la nature luxuriante qu’on devine dans les pages des romans et qui prend toute sa dimension dans les films qui composent la franchise.

En faisant son entrée au sein de l’école de magie de Poudlard, le jeune Harry est loin d’imaginer quelles innombrables découvertes il y fera, au cours de ses sept années d’apprentissage de la sorcellerie. Si le jardinage peut sembler paisible au premier abord, les apparences sont souvent trompeuses dans le monde des sorciers et Harry et ses camarades auront l’occasion d’en faire l’expérience à plusieurs reprises. Dès le premier opus de la licence – Harry Potter à l’école des sorciers (2001) – le cours de Botanique donne le ton, en valant à Neville Londubat d’être la risée fortuite de la classe.

Réunis autour du Pr. Chourave, les apprentis sorciers découvrent les mandragores à l’occasion d’un cours qui restera longtemps dans les mémoires. Inconnue des Moldus, cette plante qui peut faire penser à du gingembre n’est pas seulement vivante parce qu’elle prend la lumière et la transforme en oxygène par photosynthèse, mais surtout parce que ses racines prennent la forme d’un petit être qui se met à geindre dès qu’il est sorti de terre.

Munis de bouchons d’oreilles pour éviter de succomber aux cris stridents de la mandragore déterrée, les élèves ne courent, en principe, aucun risque… Mais, comme de coutume, Neville et sa malchance habituelle valent au jeune garçon de se distinguer puisqu’il s’évanoui après avoir malencontreusement retiré ses bouchons d’oreille. Bien heureusement, la plante qui servait à la démonstration était encore 'bébé', puisque la croissance des mandragores est similaire à celle des humains et qu’à l’âge adulte leur cri devient mortel.

Plus de peur que de mal pour Neville qui deviendra lui-même ironiquement professeur de botanique des années plus tard. De son côté, Harry retirera les bienfaits d’un autre type de végétation au cours d’une étape décisive du Tournois des Trois Sorciers : ceux des Plantes aquatiques magiques des lacs d'Écosse et, plus particulièrement, la Branchiflore. À consommer en infusion, comme on le ferait avec des feuilles de thé ordinaires, ces plantes permettent de respirer sous l’eau. Un pouvoir non négligeable au vu de la difficulté qu’implique la conquête de la Coupe de Feu, qui donne son nom au film.

À l’instar du monde des moldus, une bonne connaissance de la flore est essentielle si l’on veut maîtriser les subtilités de Mère Nature. Ainsi, les lecteurs / spectateurs d’Harry Potter apprendront qu’un snargalouf est une plante dont il faut particulièrement se méfier – au même titre que la tentacula vénéneuse – comme il s’agit d’une plante carnivore prenant l’apparence d’une souche d’arbre, que le mimbulus mimbletonia ressemble à un cactus mais dégage une odeur pestilentielle quand on la pique et que le champifleur dégage, quant à lui, une fumée qui repousse les trolls. Enfin, pour avoir un jardin florissant, rien de tel qu’un dégnomage ; la punition favorite de Molly Weasley pour donner une leçon à ses garçons !

Pour rappel, les coulisses d’Harry Potter se visitent tout au long de l’année outre-Manche, grâce au Warner Bros. Studio Tour London. Le parc à thème dédié au célèbre sorcier vous accueille avec de nombreuses animations pour petits et grands et des attractions plus vraies que nature. Profitez actuellement du tarif promotionnel des créneaux de 17h et 18h.

Infos pratiques et réservations, en cliquant ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier